Le Temple Sikhs de New Delhi

Au sud de Dehli se trouve l’un des principaux temples Sihks de L’Inde.
Les sikhs représentent 2% des indiens.
voir la suite et la vidéo…

Malgré sa faible représentation, cette communauté religieuse, fondée au 15eme siècle, est très active en Inde. Les sikhs ont obtenu par exemple d’être exemptés du port du casque sur les motos pour pouvoir conserver le turban traditionnel !
Les sikhs sont à la croisée des deux religions principales de la régions : l’islam et l’hindouisme. Ils ne croient qu’en un seul dieu et s’appuient sur un livre, recueil des pensées de dix gurus – qui contrairement aux sages hindous ne se retirèrent jamais pour méditer. Ceci dit, les principes de la religion se rapprochent de l’hindouisme et reprennent les règles de bonté, charité, honnêteté. Mais les sikhs insistent aussi la vénération du nom de dieu, et sur le respect des autres. Ils sont d’ailleurs opposés au principe des castes et croient à une égalité de chance dans les cycles de réincarnation, quelle que soit la caste d’origine. Enfin, ils proclament l’égalité entre l’homme et la femme.
Aujourd’hui, les temples sikhs sont ouverts à tous les visiteurs (Le guide nous fait remarquer que c’est le seul temple où personne ne nous fera payer le fait que l’on garde nos chaussures).

communauté Sikh New Delhi
envoyé par thebuzzness

Tout le monde est le bien venu – c’est une religion de tolérance.
Une générosité vérifiable dés la visite des temples : leurs dons sont anonymes et importants.
Les sikhs n’ont pas seulement une réputation de générosité, mais sont aussi craints pour leur courage. Les sikhs sont considérés comme des guerriers au grand courage. Ils ont d’ailleurs toujours le droit de porter dans la rue le sabre et la lance.
Au cours de son histoire cette communauté affronta d’abord les hordes Moghols et protégèrent les indous des massacres.
Pendant tout le vingtième siècle, les Sikhs luttèrent pour l’indépendance de l’Inde. Mais en 1947, lors de l’indépendance, leur état fut partagé entre le Pakistan musulman et l’Inde. Des affrontements se produisirent entre Sikhs et Indous. De nombreux Sikhs choisirent de s’exiler formant des communautés importantes aux Etats Unis et en Europe.
L’activisme sikhs est présent dans notre proche passé : le 4 juin 1984, Indira Gandhi fit investir le temple d’Or d’Amritsar, et un dirigeant sikhs fut tué. Quelques mois plus tard, Indira Gandhi était assassinée par deux de ses gardes du corps sikhs. Depuis, la revendication d’un état indépendant reste importante.
A l’époque, les JT occidentaux avaient présenté les sikhs comme de dangereux fanatiques. Comme dans les films hollywoodiens ou les James Bond où les sikhs jouaient d’inquiétants tueurs Indiens, les sikhs furent victimes de l’ancienne propagande anglaise.
Christine Sales

Une réflexion au sujet de « Le Temple Sikhs de New Delhi »

  1. Good morning,

    My daughter is in Delhi and has some trouble with couch surfing people.
    Can I have your adress. She could have some help from you

    Many Thanks,
    Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>