Quand la crise est source d’innovation

Pas facile de vendre des produits financiers par les temps qui courent …

Et pourtant les gouvernements tentent de nous rassurer, s’engagent à ne nous faire perdre aucun euro … C’était sans compter sur la banque portugaise Best qui vient de donner le coup d’envoi au produit financier le plus fashion du moment, le dépôt McCain-Obama. Si, si. Le principe est très simple : les intérêts du plan d’épargne que vous souscrivez seront indexés sur les résultats de l’élection présidentielle nord-américaine. Le montant de vos intérêts sera donc calculé sur un pari. Allez, exemple : vous pariez sur Obama, Obama gagne, vous aussi car vous encaissez 8% d’intérêts. En revanche, si McCain est élu, vous n’aurez droit qu’à 2%. De là à dire que les banques sont joueuses, il n’y a qu’un pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>