En Corée, les soirées entre collègues … sont arrosées

Voilà ce qu’ Alexandre, qui dirige une équipe de commerciaux en Corée depuis 1 an, me raconte. Le principe est d’aller au resto (souvent un Corean barbecue) avec pour principe de se saouler très vite. Le Soju (alcool national à base de riz, de patates douces ou de tapioca titrant entre 21 et 25°) est donc absorbé en grande quantité en moins d’une demi-heure. Ensuite les barrières tombent. La hiérarchie qui est scrupuleusement respectée dans ce pays n’est plus un obstacle à la discussion, à la fête, …

Le repas terminé, les coréens quittent le resto d’un pas approximatif pour se rendre en boîte. Là c’est le whisky qui prend le relais.
Tout le monde se met minable, sans doute une façon d’évacuer le stress lié au mode de vie, au travail (au moins 50 heures par semaine), à la pression permanente (un peu ce qu’on connaît du Japon).

Eric Blot

A Séoul, l’urbanisme m’a laissé froid

C’est flagrant pour un Français qui arrive à Séoul : la ville est moche. C’est propre et plutôt en bon état mais vraiment pas gai, malgré le ciel bleu qui m’accueille.
Je pense que cet effet est principalement lié à l’urbanisme, à la construction de barres d’immeubles tout à fait repoussantes.



La nuit la sensation est très différente, la ville offre un autre visage. Dans certains quartiers les enseignes donnent ce côté 5ème élément ou Blade Runner, que l’on retrouve aussi à Tokyo. De plus, à 4h du mat’, il y a encore plein de jeunes dans les rues, qui se baladent, mangent, rentrent chez eux.

Eric Blot

Quand Google.org prend son envol

« Nous espérons qu’un jour l’institution Google.org éclipse la société Google elle-même en termes d’impact mondial, en affectant aux plus grands problèmes du monde les ressources et innovations nécessaires », avaient prévenu en avril 2004 Sergey Brin et Larry Page, les fondateurs du moteur de recherche, avant son introduction à la bourse de New York.
Lire la suite

La tendance Lip Dub

Le phénomène « lip dub » apparaît en mai 2007 à New York quand les employés de la Web agency Connected Ventures se filment, dans leur bureau, mimant un play-back sur un morceau musical. En quelques mois, plus de 4 millions de personnes visionnent la vidéo sur le Net. Rapidement, Heaven, agence parisienne de communication, met en ligne son propre clip en guise de réponse au premier et lance un site « officiel » qui propose de relever le défi. L’appel est clair : « des collègues, une grosse stéréo, quelques heures creuses, une chanson qui tape et une caméra : dites adieu aux séminaires avec saut à l’élastique, enregistrez vos lips dubs au bureau. ». Aujourd’hui, une trentaine d’entreprises se sont lancées et on peut d’ores et déjà parier que le nombre va croître rapidement.

Lire la suite

Home Sweded Home

« Le cerveau magnétisé d’un employé d’un vidéoclub provoque l’effacement d’une partie des films en location, qu’il décide alors de retourner avec les moyens du bord ». Le pitch du dernier film de Michel Gondry remet à la mode un exercice de style qui existe depuis longtemps sur le Web et que le génial réalisateur- bricoleur a baptisé les sweded versions, ou comment se réapproprier une superproduction à partir d’une allumette et d’une agrafe, voire tout ce qui vous passe par la main…

Lire la suite

Tendance « sleeveface »

Face de pochette, ce n’est pas une insulte mais une des toutes dernières tendances qui envahit le Web à la vitesse d’un flash. D’autant que le principe du sleeveface, en anglais dans le texte, est tout simple, enfin plus simple à réaliser qu’à expliquer : prendre des photos de personnes prolongeant les parties d’un corps représenté sur une pochette de disque, de préférence 33T. Le succès est tel que des sites spécialisés existent et un groupe s’est même créé dans Facebook. Bon le résultat dépend aussi du disque sélectionné, n’allez pas forcément taper dans la liste des pires pochettes d’albums 2007.

Thibault Caudron