J’ai acheté un vélo électrique

10 km séparent mon domicile de mon bureau Après plus d’un an passé dans le métro, le bus, la voiture, le deux-roues s’est imposé moi. Scooter, mobylette… trop dangereux, polluant, bruyant. Le vélo ? Trop fatigant, surtout avec la côte 15% juste devant mon bureau !

Vélo Electrique

Lire la suite

Les blogs en relief

Ici, nous sommes sans cesse en veille technologique. Pour les néophytes du jargon, cela se traduit par « chez Awak’it, il y a toujours un œil qui traîne et une oreille qui se promène ». Notre genre nous c’est de détecter ce qui, demain, deviendra un véritable outil de communication, un vecteur de plaisir et de création, une réelle avancée pour les personnes privées et les entreprises. D’ailleurs, on peut difficilement travailler dans une agence plurimédia et s’obstiner tailler au burin des plaques de marbre pour les envoyer aux clients par la malle poste. Mais c’est un autre débat.

Lire la suite

Ma maison est un avion…

En ces temps de spéculation immobilière, nous sommes nombreux à chercher une solution à nos problèmes de logement… Il paraît qu’à Paris, le plus économique serait de vivre sur une péniche… Inconcevable pour moi, j’ai le mal de mer. Mais certains ont eu l’idée d’investir dans l’aéronautique écologique. En effet, une riche californienne désireuse de vivre dans une maison aux courbes douces et féminines qui respecterait l’environnement s’est vue proposée par son architecte de vivre dans un Boeing 747 ! 

Après tout quand on possède un magnifique terrain de 22 hectares dans les montagnes non loin du Pacifique, on peut se permettre quelques excentricités, surtout si c’est pour servir la cause environnementale. J’imagine que le cadastre américain est moins frileux que le nôtre…

Mais utiliser des matériaux recyclés n’est pas dans les moyens de tout le monde… Pour info, Mme Rehwald a du débourser 40.000 dollars pour devenir propriétaire du 28e des quelque 1.430 Boeing 747 jusqu’ici construits. Je n’évoque même pas les frais de l’architecte, d’assemblage, des travaux d’intérieur, etc. Question cruciale ? Où trouve-t-on des Boeing 747 à la pelle ? Je vous le donne en mille : dans le désert à quelques heures de route de Los Angeles, dans un cimetière qui abriterait près de 1500 carcasses, toutes recyclables bien sûr…

Au début, seules les ailes intéressaient l’architecte, mais finalement la « bosse » caractéristique du cockpit, avec ses hublots, va être aménagée en un pavillon équipé d’une mezzanine, destiné à recevoir les invités.  La propriétaire espère commencer les travaux en Juin, après le feu vert de17 administrations et l’acheminement par la route ou par hélitreuillage des pièces de l’avion…

Je terminerai ce billet par une requête assez insolite, qui est venue de l’administration de l’aviation civile : l’architecte a été prié de prévoir un marquage visible de loin », pour que les pilotes survolant la propriété ne donnent pas l’alerte, pensant découvrir le site d’une catastrophe aérienne ». No comment ;-)

Le cockpit serait aménagé en mezzanine pour les invités.

Léa Rozental